Mots en exil

 
 

22 Réponses

  1. Mlle

    De ta main un dessin, que ta bouche a soufflé…
     
    Juste mAnOu…

    29 mai 2008 à 17:08

  2. pascaline

     coucou  encore un poème que j’adore bisous

    29 mai 2008 à 17:09

  3. Danyel

    Magnifique cette envolée ! Amitiés. Daniel

    29 mai 2008 à 17:20

  4. Ameor

    Ex-il ? Qui sont-ils ses mots qui ne sortent pas et qui pourtant sont là ?
    Envolés de lettres dont je pénètre le sens et qui s’entrechoquent dans une nuée de verbes.
    Petites pensées qui se libèrent et viennent caresser mon coeur d’amitié.
     
    Tendrement.
     
    Âmeor
     

    29 mai 2008 à 18:02

  5. chantal

    A tout malheur quelque chose est bon….
    ou à toute chose malheur est bon….enfin bref…
    joliment tourné…
    Je t’embrasse , bonne soirée.

    29 mai 2008 à 18:38

  6. Philippe

    pour combien de temps encore….l’exile ne dur pas toujours…..

    29 mai 2008 à 21:58

  7. Véronique

    bonsoir Mourka, bonsoir vous deux,
    et bien, je trouve que pour nous dire que tu n’as pas d’inspiration en ce moment, tu sais nous le dire très très joliment !!!
    donc tes mots ne sont pas si en exils que ça !! lol
    de toute façon… je sais que ça reviendra… ;-))))
    gros bisous à vous deux
    bonne fin de soirée, oups, ou nuit lol
    Véro

    29 mai 2008 à 22:24

  8. Evelyne

    elle n’est pas partie bien loin, va , la coquine !même pas sortie de la maison  suis sûre !!!
    elle a juste envie que tu t’interesses un peu à elle ! mets toi à sa place …tu l’as laisses tomber comme ça …pour un Fredo fraichement débarqué ! pas cool …
    en tous cas c’est toujours aussi bien dit .."le singulier oublié à l’ombre du pluriel " le nom devenu propre …quelle classe toujours dans tes mots ! je sens une pointe de …de …sais pas dire !
    tendres pensées  et gros bisousssssss

    30 mai 2008 à 03:58

  9. .уιуι

     
     seul et libre …
     xXx
     

    30 mai 2008 à 04:45

  10. Sourire

    … Elle n’est pas bien loin, juste au fond de ton coeur.
    Il lui faut un peu de temps .. ce n’est plus son heure
    Coquette, elle attend .. se paufine
    Et un jour elle apparaîtra cette coquine
    Toujours aussi douce et belle
    Restant immortelle…
     
     

    30 mai 2008 à 04:45

  11. Jny.

     
     
    ils reviendront en force, avec l’envie et l’ivresse qui accompagne toute passion et tout plaisir…..
     
    Bien à vous 2 et doux WE
    Le Pélican
     

    30 mai 2008 à 20:13

  12. muriel

    Je viens de m’aperçevoir que tout est éphémère, rien ne sert de vouloir attraper, ni le temps, ni l’amour…Alors je savoure l’intimité du présent. Plein de douceur à vous deux et des gros bisous

    2 juin 2008 à 15:03

  13. .уιуι

     
     oui l’angOisse,le vide,la peur …
     xXx
     

    3 juin 2008 à 06:44

  14. Marie

    Laisser le temps au temps….
    La vie pleine, la vie étincellante se passe parfois de mots.
    Bien amicalement
    Marie

    3 juin 2008 à 16:58

  15. Ganzer

    Une ex-ile, au reflux de vos mots…Attendant le prochain équinoxe.Amicalement

    4 juin 2008 à 13:08

  16. Michel

    Je t’ai répondu Mourkaniok !

    4 juin 2008 à 20:21

  17. fabienne

    De beaux mots toujours…
    C’est vrai que le bonheur tari l’inspiration et le pluriel laisse moins de place au singulier pour s’exprimer…
    Les mots dorment et attendent leur heure..
    Vis le moment présent Mourka ! Merci pour ta visite
    Amitiés poétiques

    6 juin 2008 à 17:59

  18. Ô

    Tu retrouveras toujours des mots Mourka…ils sont gravé dans ton coeur
     
    Héhé…enfin retour et installée dans mon nouveau home je vous salue tout deux…
     
    Merci pour ton petit coucou…ça m’a fait plaisir (f)
     
    BiZzz…

    8 juin 2008 à 11:38

  19. Mais le bonheur te va si bien, vous va si bien devrais-je dire ! Mon coeur à moi est en exil depuis vingt ans, terre aride que la mort a brûlé, amour assassiné sous les roues d’un camion ; mon coeur à jamais prisonnier dans cette morgue froide ne peut se détacher de la main tant aimée qui caressait mes jours ; âme soeur disparue, dans les étoiles je te cherche les soirs de lune amère quand monte de mon ventre un cri immense qui n’en finira jamais de se cogner aux murs de l’absence et du vide, de l’absurde… Existent-elles vraiment ces secondes chances qui jalonnent les romans ??
    Bises. Isabelle

    27 avril 2011 à 16:36

    • Tes mots me bouleversent Isabelle, vraiment, et je te comprends…
      Si je te dis qu’après avoir également traversé un désert arride (comme l’indiquent certains de mes poèmes, les plus anciens), j’ai rencontré en 2006 celui qui est devenu mon mari depuis… Seconde chance ? Oh oui, j’avais alors 46 ans… C’est une histoire étonnante que je peux te raconter pour te prouver que tout est possible, mais alors en privé…

      30 avril 2011 à 09:42

  20. je viens juste de trouver le lien à ce commentaire (c’est que je débute moi !!^^) et ton histoire, votre histoire me semble si « irréelle » que je ne dis pas non si l’envie de me la raconter te vient. je te laisse mon mail lisa.maratier@yahoo.fr et ce sera avec plaisir !!^^ je crains que la mienne ne soit pas si gaie…mais j’aime aussi les histoirs qui finissent bien ! Quand tu en auras envie, bien sûr !! Joli 1er mai à vous deux, je m’en vais faire une siestoune, j’ai de la famille à la maison et je fatigue !!

    1 mai 2011 à 13:47

    • Alors bientôt…
      Pour une débutante, tu t’en sors plutôt bien, sourire…
      Muriel

      2 mai 2011 à 17:16

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s